L'épanouissement dans l'entreprise
Retour

Vie pro / Vie perso : et si on tombait le masque ?

Pour expliquer ce que Bloomr fait, nous nous sommes rapidement heurtés à la notion de développement, celui de l’individu qui cherche à devenir épanoui, dans sa vie comme dans son travail.

Et là, le vocabulaire utilisé traditionnellement nous amène à devoir faire un choix... qui ne nous va pas : sommes-nous (Bloomr) dans le champ du développement professionnel ou dans celui du développement personnel ?

D’un côté on aide l’individu à se développer dans un cadre professionnel (l’entreprise), de l’autre dans un cadre personnel (moi, à la maison, dans ma vie en général).

Dans le premier (le professionnel), on pense formation et compétences, dans l’autre (le personnel), on pense travail sur soi, vers une vie heureuse.

Lorsqu’on parle développement personnel à nos interlocuteurs RH, nous entendons souvent “ah mais ce n’est pas notre rôle !”.

Nous trouvons cette distinction professionnel/personnel absurde, car elle véhicule l’idée que l’un et l’autre sont séparables, et nous avons décidé de réconcilier les deux notions en parlant de développement personnel en environnement professionnel.

En effet, l’individu est indivisible : lorsque le collaborateur arrive le matin, il ne laisse pas une partie de lui-même à la porte de l’entreprise, et lorsqu’il rentre à la maison le soir, il ne laisse pas non plus le travail derrière lui.

Nous voudrions contribuer à faire changer les choses car le fait de ne pas être soi-même, de jouer un rôle huit heures par jour provoque inévitablement un désalignement qui aliène l’individu, insidieusement mais sûrement.

Ceci étant dit, une question légitime se pose : “est-ce que l’entreprise a intérêt (pour sa performance) à faire en sorte que ses collaborateurs soient eux-mêmes au travail ?”

C’est notre conviction, et c’est aussi l’une des caractéristiques des entreprises Opale, celles dont le moteur est la confiance (voir Reinventing Organizations / F.Laloux, p93).

Pour les entreprises qui souhaitent encourager leurs collaborateurs à être eux-mêmes, et parce qu’il n’est pas facile de faire évoluer son comportement lorsque l’on a toujours revêtu un masque au travail, nous lançons un programme permettant à chacun de développer son Audace : audace de proposer et d’agir, en cohérence avec soi-même.