L'épanouissement dans l'entreprise
Retour

Ma QVT passera par moi !

Les semaine de la QVT (Qualité de Vie au Travail) sont souvent l'occasion pour les entreprises de mener des actions sur le sujet, sur des thèmes divers et variés comme le dialogue social, la santé et la sécurité, la prévention des RPS (Risques Psycho Sociaux), la conciliation vie pro / vie perso, etc.

Tous ces leviers permettent d'agir pour améliorer le bien-être au travail des collaborateurs, mais ils adressent peu une dimension centrale : ce que le collaborateur peut faire par lui-même pour améliorer sa propre qualité de vie au travail.

On entre ici dans ce que nous appelons le champ du "développement personnel à vocation professionnelle", qui est souvent le parent pauvre de la QVT, en raison d'une triple posture largement répandue :

  • une posture des collaborateurs que l'on pourrait traduire par un "c'est à l'entreprise de s'occuper de moi",
  • une posture de l'entreprise, pilotée avant tout par la performance et la gestion des risques (psycho-sociaux notamment), et qui considère que le développement personnel est un champ d'action non prioritaire,
  • une posture des partenaires sociaux qui, de part la logique de négociation, cherchent avant tout à "obtenir des choses" de la part de l'entreprise.

Nous pensons qu'il serait bon de sortir de ces postures pour entrer dans un cercle vertueux et bénéfique pour tous :

  • des collaborateurs que l'on sensibilise (c'est de leur vie qu'il s'agit) et à qui l'on donne réellement le temps de s'occuper de leur propre bien-être au travail, en partant de ce qui est bon pour eux,
  • une entreprise qui s'humanise en les accompagnant dans cette démarche, dans une perspective positive de performance durable,
  • des partenaires sociaux à la manoeuvre pour lever les freins et amener l'entreprise à donner ce temps.

Disons que selon nous ça serait gagnant, gagnant, gagnant. Et fort heureusement, certains l'ont déjà compris.